Je viens récemment d’honorer le féminin. Je prends à nouveau la plume, poussée par une saine révolte en moi à la lecture de certains résultats d’une étude Ipsos effectuée auprès d’un échantillon représentatif de 1001 personnes, en décembre 2015. Quelques extraits…

  •  21 % d’entre elles pensent que lors d’une relation sexuelle, les femmes peuvent prendre du plaisir à être forcées.
  • Plus d’un quart ne reconnait pas comme une agression sexuelle celles qui en sont vraiment.
  • Une proportion importante de Français déresponsabilise le violeur assez aisément dès lors qu’ils considèrent que la victime a «provoqué» son agresseur.
  • Plus d’un Français sur cinq trouve des motifs de déresponsabilisation aux violeurs : le malentendu ou l’excès de Testostérone.

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/2016/03/02/1247009/fichiers/resultats-enquete-ipsos-pour-memoire-traumatique-et-victimologie-les-francais-et-les-representations.pdf

Ceci peut émaner d’une société qui entretient une tabouisation et une grave méconnaissance de la sexualité, de l’intégrité corporelle et émotionnelle de l’être humain, héritages des religions qui ont voulu salir ces dimensions et les ont détournées.

Il est temps d’apporter à nos enfants une saine vision de leur corps et de leur sexualité, de leur apprendre l’existence d’une belle sexualité sacrée et respectueuse, reliée aux êtres d’énergie que nous sommes…

« La nature a horreur du vide ». Si nous n’accomplissons pas cette démarche qui nous incombe, nos enfants vont trouver des « informations » sur Internet et dans les vidéos pornographiques qui entretiennent encore et encore de telles croyances révélées dans cette étude et indignes d’un pays dit évolué !

Mon cœur, mon corps de femme ont vibré en les lisant. Voici leur réponse :

Femme je suis,

Un être à part entière,

Intègre dans ma Terre intérieure

Méritant respect :

Mon corps m’appartient,

Nul ne peut en disposer.

Femme je vis,

Amante et mère,

En quête d’équilibre,

A la rencontre de l’Homme prêt

A reconnaitre ce qui est mien,

Et à créer un nouveau couple, en humanité.

Merci.

bianca saury

merci pour votre demande d'inscription

en cadeau un extrait de mon livre "les clés de la joie et de la liberté"

merci